ORGANISATION

Références

Durant toute l’année, les étudiant.e.s constituent une documentation que l’on nomme le « schloss ».
Le « schloss » est un petit musée personnel de référence. Il se formera au gré des découvertes et des intérêts propres à chaque étudiant.e. C’est une collection de projets de référence, de croquis d’intention, d’idées de projet, de textes qui les inspirent. Il peut contenir des images, mais celles-ci devront être liées à une documentation de ce qu’elles représentent. Par exemple, s’il s’agit d’un bâtiment particulier, il faudra déterminer son contexte, son plan et sa coupe, ce que l’étudiant.e désire retenir de ce projet (l’intention typologique, un détail de construction, un type d’ouverture en lien avec un espace particulier,…)
Cette documentation accompagne l’étudiant.e pour chaque critique. Elle doit donc être portable et présentable (reliée, rangée dans un classeur ou un cahier,…). Sa forme et sa mise en page est libre.

Documentation fondatrice

Le développement du projet est accompagné par la mise en place de documents conceptuels permettant d’énoncer de manière claire et synthétique les enjeux principaux du projet. Chaque étudiant.e devra, au cours des deux semestres, trouver les outils et méthodes adaptés pour communiquer ses idées et les concepts fondateurs de son travail. Plusieurs ressources seront proposées, notamment le travail de schémas conceptuels qui devra être affiné au cours du développement du projet jusqu’à contenir, avec le moins d’éléments possibles, les principes fondateurs du projet. Un schéma peut aussi bien exprimer un concept morphologique qu’une logique typologique. Néanmoins, à chaque idée / concept correspond un schéma.

D’autres outils, tels que des maquettes, des images ou des textes pourront compléter ce registre afin d’ancrer le projet sur des convictions fortes. L’ensemble de ce développement sera regroupé dans le « schloss » décrit plus haut.

Travaux et Critiques

Les travaux développés dans l’ateliers sont de deux ordres: des analyses et des projets. Les travaux d’analyse sont des travaux en groupes et donnent l’occasion de faire l’expérience du travail en commun et d’aborder des recherches concrètes dans des bibliothèques et archives.
Les projets sont des travaux individuels, accompagnés par les enseignants avec des critiques individuelles en tête à tête ou en groupe. Les critiques finales sont assistées par des experts extérieurs à l’école, représentant la pratique professionnelle.

critique individuelle

En principe de façon hebdomadaire, chaque étudiant.e bénéficie d’une critique personnelle de son projet par les enseignants. Ces critiques sont adaptées à l’avancement du travail, stimulant ainsi un suivi et une interrogation croisée entre les étudiant.e.s et les enseignants.
Afin d’optimiser le retour critique, il est fondamental de fournir des documents lisibles et présentés à une échelle appropriée. Les différentes échelles et supports de travail demandés à chaque étape sont listés dans le calendrier du module. Chaque critique est suivie par un.e autre étudiant.e, servant de « scribe », afin de retransrire les propos tenus.

critique avec des experts

A la fin de chaque étape de projet, la critique est assurée par un jury constitué des enseignants et de un à deux experts, en principe extérieurs à l’école.
Contrairement aux critiques à la table qui se basent sur un travail en cours, ces critiques avec experts se fondent sur un rendu affiché et présenté par chaque étudiant.e.
Les travaux présentés lors de ces critiques font l’objet d’une évaluation établie par les professeurs et les experts invités.
Ces critiques sont un moment privilégié ou chaque projet est débattu dans ses divers aspects (conceptuel, organisationnel, constructif, culturel etc.). Il est important de noter qu’il n’existe pas forcément une corrélation entre l’importance de la critique/débat et la note attribuée.

Présence à l’atelier

Le travail en atelier est fondamental car il stimule une dynamique de groupe et développe le sens critique. La présence aux horaires officiels de tous les étudiant.e.s dans l’atelier est obligatoire et nous vous encourageons à considérer ce dernier comme un espace de travail mais aussi de débat et d’échange entre vous. Nous encourageons vivement le partage de certains travaux communs tels que la fabrication de certaines bases de maquette, relevés, plans de situation de base, etc.

Horaires indicatifs

Présence à l’atelier selon horaires académiques
Lundi 13h30 – 17h cours, critiques à la table
Mardi 08h30 – 17h, cours, critiques à la table

Cependant il peut arriver que l’atelier se termine à 18h00, ou plus tard lors des critiques intermédiaires ou avec les experts.

Cours théoriques

Parallèlement à la pratique du projet et son suivi critique nous proposons une série de cours. Ces derniers cherchent à alimenter les diverses étapes du travail en cours par des contenus et sources théoriques. La présence à ces cours est obligatoire et leur forme varie entre cours, séminaires, workshop, visites, films et débats.
De façon générale il est vivement recommandé de prendre part activement aux conférences organisées par la filière ainsi que par le forum d’architecture fribourg.

Protocole des rendus

Les dates des rendus sont indiquées sur le calendrier. Les contenus à rendre sont indiqués sur moodle pour chacun des exercices (voir aussi la norme SIA 400).

Les modalités de rendu se font systématiquement en 2 étapes:

– Rendu Moodle:
ensemble des plans au format .pdf avec la nomenclature suivante:
NOM_prénom_XX_SA
XX= XS, S1, M1, M2, L1, L2, L3, ADL,
SA=semaine académique P1, P2….A1, A2 etc.

– Présentation des plans et des maquettes:
Les affichages respecteront les formats et modalités définis dans les programmes. Leur affichage et la présentation seront soignés. Les documents imprimés seront tamponnés le matin de l’affichage.

Une réduction A4 de toutes les planches sera remise au jury en 5 exemplaires avant le début des critiques.